Le CIO sous la pression pour les JO 2020

Sous la pression, le Comité International Olympique (CIO) a été poussé à revoir sa copie au sujet de la tenue des Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Le CIO avait indiqué auparavant qu'il était encore trop tôt pour se prononcer sur ces jeux, à quatre mois de la date du début des compétitions.

Mais avec la pression de plusieurs associations membres, et le refus de plusieurs d'entre elles d'envoyer des sportifs au Japon, le Comité International Olympique a précisé qu'une discussion a été lancée avec les autorités japonaises et qu'une décision finale sera donnée dans un délai de quatre semaines.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires.

Vous devez vous connecter pour poster un nouveau commentaire.