Après la levée des sanctions qu'en est-il du sort du Directeur Général de l'ANAD ?

Les efforts déployés sur plusieurs semaines par diverses parties, principalement l'Agence Nationale Antidopage (ANAD) et le ministère de la jeunesse et des sports, ont finalement conduit à la levée des sanctions imposées à la Tunisie par l'Agence Mondiale Antidopage (AMA).

Le 30 avril dernier, l'AMA avait confirmé la non-conformité de la Tunisie au code mondial antidopage, entraînant une série de sanctions telles que l'interdiction d'organiser des championnats régionaux, continentaux ou mondiaux, ainsi que l'impossibilité de hisser le drapeau tunisien lors des compétitions nationales et internationales, y compris les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 à Paris.

Depuis lors, les membres de l'ANAD et à leur tête Mourad Hambli, ont intensifié leurs efforts en collaborant avec les différents ministères et divers organismes pour accélérer la publication des textes juridiques nécessaires à la conformité de la Tunisie au code mondial antidopage.

L'arrêté concernant cette question a été finalement publié au Journal Officiel le 2 mai, deux jours seulement après l'annonce officielle des sanctions de l'AMA à l'encontre de la Tunisie.

Malheureusement, un acte irresponsable d'une personne à la piscine olympique de Rades, qui a pris l'initiative de cacher le drapeau tunisien par un tissu, a depuis mis le feu au poudre, entrainant l'arrestation du Directeur général de l'ANAD et son remplacement à la tête de l'agence, une décision fortement contestée par l'Agence Mondiale Antidopage qui a demandé sa libération immédiate.

La justice a depuis pris ce dossier en main pour déterminer les responsabilités de chacun dans cette affaire.

Hier soir, les efforts des différentes parties ont porté leur fruit après la confirmation de l'AMA de la levée toutes ses sanctions infligées au sport tunisien et en retirant la Tunisie de la liste des signataires non conformes qui ne comprend plus actuellement que l'Angola et la Russie.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires.

Vous devez vous connecter pour poster un nouveau commentaire.